Une île qui vous surplombe depuis les cieux, où dragons, Hommes, bêtes fantastiques et technologies se côtoient, c'est cette île qui vous attend, cavalier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exploration forestière

Aller en bas 
AuteurMessage
Crayon
Admin
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie:
Inventaire Inventaire: ø

MessageSujet: Exploration forestière   Lun 8 Oct - 20:24

Une fois Orion laissé sur le trottoir à l'entrée de l'académie, Ryuko se mit à courir de plus en plus rapidement, sans même ralentir pour traverser les routes. Elle passait dans les petites ruelles pour arriver plus rapidement, prenait certains raccourcis assez peut conventionnels, comme le parking d'un garage ou le jardin d'un immeuble. Il suffisait d'escalader les grillages ou des murets, c'était ridiculement facile quand on n'avait l'habitude. La jeune fille arriva en bas de son immeuble en moins de temps qu'il fallait pour le dire, et déverrouilla les porte. Inutile de chercher à utiliser l'interphone, ce vieux truc ne marchait plus et le propriétaire remettait toujours à demain le rendez-vous avec le réparateur. Par contre, l'ascenseur était en état de marche, mais comme quelques personnes s'étaient déjà retrouvée bloquée dedans, elle préférait toujours prendre l'escalier. Quatre étages de marche plus tard, elle déboula dans l'appartement, légèrement essoufflée de toute cette course.
– Ryuko ?
La jeune fille fut surprise en voyant sa mère se lever de la table de la cuisine. Elle était visiblement occupée à faire les comptes, en jugé par la calculette et toute la paperasse étalée en face d'elle. L'adolescente eut un regard surprit. Sa mère était une femme à l'air fatigué par les années, et sérieux, souvent coiffée d'un chignon, et quelques cernes. En cause son emploi du temps régulier, elle travaillait la nuit à l'hôpital et faisait très souvent des heures supplémentaires. Sans doute avait-elle prit sa journée, aujourd'hui.
– Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu ne devrais pas être à l'académie ?
La jeune fille eut une mimique agacée en passant devant la table pour aller dans sa chambre. L'appartement n'avait pas d'étage, toutes les pièces étaient au même niveau.
– C'est la pause de midi ! Et je passe juste chercher un truc...
Elle se dépêcha d'aller récupérer ses clés qu'elle avaient minutieusement caché dans un coin de sa chambre, histoire de partir vite avant que sa mère ne commence à lui faire une leçon. Cette dernière, devinant que sa fille manigançait quelque chose, se plaça dans l'encadrement de la porte de la chambre pour l'empêcher de se sauver.
– Je ne sais pas où tu comptes aller, mais il est absolument hors de question que tu manques les cours une après-midi de plus.
Et Ryuko soupira, déjà énervée et se préparant mentalement à trouver des arguments pour persuader sa mère de lui lâcher a grappe.
– Je vais juste faire un tour en ville ! Je te promet que je vais pas partir loin.
La jeune fille n'attendit pas que sa mère s'écarte pour passer, et se faufila comme une anguille sur le côté. L'esquive fut presque réussie, mais l'adulte lui attrapa le bras, la fixant d'un air sévère.
– Si je reçois une énième lettre d'avertissement de l'académie, ça va très mal se passer, Ryuko.
Cette dernière se libéra en secouant l'épaule, avec un « oui, oui » assez peu convaincant, et se dépêcha de sortir avant que sa mère ne change d'avis. Bon, après le séchage de cours qu'elle prévoyait, il valait peut-être mieux éviter de revenir trop vite dans l'appartement. Peut-être que si Orion dormait à son dortoir, elle pourrait venir squatter une nuit ou deux ? Ça serait sûrement moins flippant quand dormir dans des squattes et risquer de se retrouver avec un toxico ou un détraqué sexuel.

Une fois le scooter sorti du garage commun de l'immeuble, Ryuko se dépêcha de prendre la bonne direction en faisant l'effort de respecter le code de la route, se rendant compte qu'elle avait zappé les feux rouges et les passages piétons dans le « rendez-vous dans quinze minutes ». En faisant le tour du parc, elle trouva facilement Orion en train de poireauter au bord du trottoir.
– Re ! Désolé du retard.
Elle lui tendit un casque noir orné d'un autocollant représentant une sorte de requin énervé.
– Tiens, un casque. Faut le mettre sinon on risque de se faire arrêter par un soldat, et comme j'ai pas le permis...
Elle enfila le sien, un casque bleu marine, sans finir sa phrase, inutile de préciser ce qu'il arrivait si un soldat attrapait quelqu'un conduisant sans avoir les papiers nécessaires. La jeune fille s'avança sur son siège et tapota la place derrière elle.
– Tu peux te tenir à moi, mais tu met pas tes mains n'importe où non plus, hein !

Si Ryuko aimait conduire un peu vite lorsqu'elle était seule, c'était une autre paire de manche quand une autre personne était à l'arrière du scooter. Il fallait se concentrer pour négocier les virages et prendre en compte le poids en plus pour freiner dans les descentes et ne pas faire basculer le véhicule ou risquer de se retrouver dans le décor. Le voyage dura une petite heure, comme elle l'avait prévu. Elle ralenti lorsque la zone visée n'était pas loin, regardant sur le bas-côté pour tenter de trouver un endroit relativement facile pour s'engager dans la forêt.
Au bout de plusieurs minutes, ils tombèrent sur un petit chemin en terre qui s'enfonçait dans la forêt. Ce n'était pas marqué sur la carte, mais rien de très étrange, après tout sa carte n'était sans doute pas assez précise pour décrire toutes les petites routes. Donc c'était plutôt une bonne nouvelle. Ryuko s'y engagea, c'était relativement plat, et sur ce chemin, on voyait clairement les deux sillons laissés par les pneus des véhicules.
Seulement, il ne fallut pas longtemps pour que le chemin se termine : un panneau blanc, posé en plein milieu, indiquait très clairement « Zone à accès limité – Passage militaire réservé – Tout contrevenant s'expose à de lourdes sanctions ». Le mot « sanctions » était même marqué en rouge, histoire de faire bien peur. Tout autour, il y avait un grillage, qui ne semblait pas très récent, il était bien cabossé à certains endroits. Bref pas de quoi arrêter quelqu'un qui voudrait réellement entrer dans la zone.

– Bon ben, je crois que c'est là !
Ryuko descendit du scooter, qu'elle prit soin de planquer dans des fourrés pour qu'il soit invisible du chemin. La forêt était plutôt dense à cet endroit, c'était vraiment un coin n'ayant pas été touché par les travaux autres que la route de béton. En réalité, le chemin avait même plutôt l'air de traces laissées par de nombreux passages de véhicules plutôt que d'un vrai chemin. En tout cas, en regardant le panneau blanc, la jeune fille ne résista pas à l'envie d'y apporter sa patte.
– Attend, j'vais l'améliorer...
Elle fouilla dans son sac et en sorti un marqueur noir. En quelques traits, elle orna le panneau d'un magnifique dessin d'un mauvais goût certain. Le bilan était simple, il s'agissait d'un soldat se faisant prendre l'arrière-train par un dragon qui arborait un sourire carnassier. Certains pourraient y voir l'œuvre d'un artiste dénonçant une soumission de l'armée aux dragons... ou alors juste un dessin provocateur. En tout cas, cela faisait bêtement glousser l'adolescente, oubliant légèrement les implications de son ami au sujet de l'armée.
– Bon on n'y va ! Si on se perd, on cri, et si on voit un monstre, on court, d'ac ?
Bien sur hors de question de marcher sur le chemin en terre, il valait mieux éviter le risque de croiser un véhicule de l'armée. Alors elle longea le grillage jusqu'à trouver un coin ou il pouvait se détacher. En fait, seuls les poteau étaient enfoncés dans la terre, le grillage, lui, était juste posé dessus, alors il suffisait de le soulever légèrement, de ramper, et c'était tout. Pour être certaine de la direction, elle gardait sa boussole à porter de main, mais globalement, il suffirait d'aller tout droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exploration forestière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» exploration (pv Mine de charbon)
» Exploration des lieux, recherche...
» L'exploration de la terre des morts
» Potentielle nouvelle recrue pour les Bataillons d'Exploration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troisième Dragon :: Argeya Centre :: Alentours Monts Celrons-
Sauter vers: