Une île qui vous surplombe depuis les cieux, où dragons, Hommes, bêtes fantastiques et technologies se côtoient, c'est cette île qui vous attend, cavalier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle fois [crête de la fournaise]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ikari
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   Lun 11 Juin - 17:07


La bataille avait été rude, et dangereuse, mais il devait reconquérir cet endroit. Un endroit si cher à son cœur.
D'un long sommeil Allark se réveilla, s'ébrouant la tête son regard en profita pour balayer les horizons. La Gorge Brûlave se trouvait non loin, ça chaleur ressortait de l'antre comme un souffle, mais ses yeux sombres s'attardèrent sur la crête de la fournaise où son nid se trouvait, dans les sommets. Bien qu'habituellement nomade, il avait conservé cet endroit, ce nid qui était un lien à son passé, un passé qu'il n'était pas encore prêt à oublier.

Doucement le grand dragon se releva, ses ailes s'étendirent vers les cieux, faisant apparaître deux grandes voiles plumeuses au loin. La roche craqua sous ses serres alors que tout le poids de la bête n'était plus aussi bien répartie. Les blessures n'étaient désormais que des cicatrices, le sang qui avait coulé dans ses yeux était désormais remplacé par la conviction de vaincre. Cette fois-ci Allark ne perdrait pas. Il ne perdrait pas face au jeune Béhémoth qui avait osé l'affronter sur son terrain.

Du haut de la pointe rocheuse sur laquelle il se trouvait, le dragon rapace se laissa glisser sur les airs, et seulement au dernier moment il étendit les ailes, ses quatre ailes battaient à un rythme alterné, rapidement il prit de l'altitude, sa queue bien droite lui servant de gouvernail, le regard fixe sur son objectif. Allark était un dragon, et pour cette seule raison il ne pouvait pas se laisser avoir par une autre bête. Aussi forte soit-elle. Il avait beau être sage, avoir pris conscience des dangers depuis des siècles, il restait une bête sauvage, dangereuse qui refusait de se faire prendre le territoire qui était le sien.
Son plumage fit miroiter les rayons du soleil, alors que le noir de ses plumes offraient des reflets bleutées, comme si son corps s'apprêtait à un combat. Pourtant le dragon avait un désavantage conséquent : son esprit s'était fermé à la magie pendant si longtemps, refusant toujours d'utiliser un pouvoir aussi dangereux que le sien. Il pouvait tout faire dans la mesure du possible, créer toutes choses, et même la vie. Mais à chaque chose un prix. Allark l'avait appris en perdant tout. Un tel pouvoir engendrait de trop grandes responsabilités, même pour un sage. C'était à cause de cette malédiction qu'il n'en parlait jamais, le silence de son pouvoir obligeait sa magie à être silencieuse, car il savait que si jamais il tombait sous l'emprise d'un autre, si jamais il prenait part aux jeux dangereux qu'étaient la politique et la guerre, alors Allark était une arme bien trop dangereuse. Il possédait des limites, mentales et physiques. Mais il avait déjà montré à la Nature qu'il pouvait créer la vie sans l'accord de la Terre. Il ne pouvait créer des êtres adultes, mais des œufs, des fœtus, ça il pouvait. Il n'avait jamais réessayer depuis la tragédie, et il souhaitait ne jamais recommencer, mais Allark ne pouvait connaître le futur car durant le passé les lois naturelles l'avaient privé du futur.

Le grand dragon se posa tout en haut de son nid, sur la crête qui entourait la partie plus petite. Au loin, sous le cercle se trouvait la grande esplanade, où le seul défaut était la masse violacée du conquérant. Allark avait été déchu une fois, il refusait de l'être une seconde fois.

L'animal en contrebas se secoua, retroussant les babines à la vue familière du dragon qu'il avait chassé il y avait de cela pratiquement une, voire deux semaines. Si le dragon s'était reposé, sûrement que le béhémoth aussi. Le cri du dragon rapace, strident comme le hurlement des rapaces, se fit entendre jusqu'au pied de la crête.
Pas un chat ne montra le bout du museau, tous s'éloignant des deux puissances qui allaient dorénavant s'affronter.

Il fut le premier à lancer l'assaut, s'envolant avec agilité malgré son envergure, il fit un tour de l'esplanade puis, les serres en avant, Allark fonça sur le Béhémoth. Les griffes s'enfoncèrent dans la chair, faisant gicler le sang sur les poils blancs de ses pattes. Puis le dragon se défit de cette attaque, le bout des serres peints par le rouge métallique.
Il s'était remis en place, plus loin sur l'esplanade, ne quittant son adversaire des yeux, attendant son assaut à lui, comme s'il s'agissait d'un affrontement au tour par tour.


Dernière édition par Ikari le Lun 11 Juin - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-troisieme-dragon.forumactif.com
Ikari
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Re: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   Lun 11 Juin - 17:09

[message vide car je peux pas lancer le dé via le premier message T.T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-troisieme-dragon.forumactif.com
Maître du Jeu
Destin
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 99

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Re: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   Lun 11 Juin - 17:09

Le membre 'Ikari' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dragon - attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Destin
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 99

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Re: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   Sam 16 Juin - 18:52

C'était son territoire, maintenant. Il l'avait chassé, il avait réussi à chasser un dragon de cette zone, et avait décidé d'en faire son terrain. Même s'il faisait chaud, même si le sol n'était que pierres et roche vaguement volcaniques, le béhémoth n'était pas près de laisser tomber cette zone pour en trouver une plus confortable, elle représentait la preuve que maintenant, tout cela lui appartenait et que le rapace géant n'y avait plus sa place. Le monstre avait eu le temps de frotter son pelage sur les falaises pour y laisser son odeur, il avait eu le temps de se soigner, ses anciennes blessures ne saignaient plus. Il en restait des traces sur son cuir, mais elle avaient eu assez de temps pour se refermer. Il s'était même préparé à combattre, car il savait que le dragon n'allait pas abandonné ainsi, qu'il reviendrait encore tant qu'il ne serait pas mort.

Le béhémoth l'attendait, dans la zone, il le fixait, reconnaissant son adversaire, désireux de le déchirer, de souiller ce beau plumage de sang, et par-dessus tout, de plonger ses crocs avides dans les entrailles délicieusement chaudes. Pour cela, il se battrait jusqu'au bout. Lorsque ce combat serait terminé, l'un des deux aurait trouvé le trépas sous les attaques de l'autre, c'était certain... ou peut-être que les deux monstres finiraient pas s'entre tuer. Mais dans tous les cas, le béhémoth n'imaginait pas en sortir perdant, s'il devait mourir, alors il s'arrangerait pour emporter le dragon avec lui dans sa tombe.

Le monstre suivit du regard le rapace tourner autour de la zone, attendant qu'il soit à portée. Les serres lui déchirèrent une nouvelle fois le cuir, mais il ne broncha pas, et s'il essaya de virer le dragon en fouettant de sa queue, il ne réussit pas à l'atteindre avant que ce dernier ne s'éloigne. Le monstre poussa un grognement sonore, les crocs découverts laissaient tomber des filets de bave translucides sur le sol, et il s'ébroua, éclaboussant la terre de sang frais, pour lui, il ne s'agissait que d'une égratignure.
Alors sans attendre, à la seconde ou le rapace commença à se poser à terre, le béhémoth rugit et s'élança les cornes en avant, à toute vitesse malgré la force imposante de son corps, préparé à sauter si le dragon essayait de s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Destin
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 99

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Re: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   Sam 16 Juin - 18:52

Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Monstre puissant' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle fois [crête de la fournaise]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle fois [crête de la fournaise]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle fois au sommet.....
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]
» Une nouvelle fois au château du roi ♫ ▬ Dawson & Sakura
» Une Orchidée est en train d'éclore une nouvelle fois.
» [Fin Septembre 550] La Vie face à la Mort, une nouvelle fois [PV Asclépios]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troisième Dragon :: Argeya Centre :: Alentours Ormes-val-
Sauter vers: