Une île qui vous surplombe depuis les cieux, où dragons, Hommes, bêtes fantastiques et technologies se côtoient, c'est cette île qui vous attend, cavalier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien ne pouvait perturber cette journée... ou presque [[réponse scénario]]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ikari
Admin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 18

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Rien ne pouvait perturber cette journée... ou presque [[réponse scénario]]   Ven 4 Aoû - 2:47

Le discours du roi ? Pourquoi faire ? La dragonne sombre explorait déjà les ruelles -ruelles un peu plus vides pour pouvoir se mouvoir sans souci- et elle était partie seule, abandonnant son cavalier et ses amis ! Ils étaient grands après tout, ils pouvaient bien se débrouiller tout seuls ! Puis de toute manière il était trop tard, la jeune dragonne se promenait déjà dans les ruelles, cherchant les choses qu'elle aimait. Némésis n'était pas trop compliquée par ailleurs, elle aimait à peu près toute la nourriture tant qu'il ne s'agissait pas de viande, elle avait par ailleurs de la chantilly sur le museau qu'elle enleva d'un bon coup de langue, de temps en temps elle achetait aussi quelques parures spécialement faites pour dragon. Bien souvent les bijoux pour dragons étaient similaires à ceux des humains, il pouvait s'agir de bracelets, de boucles-d'oreilles pour certains dragons, ou de colliers qui souvent étaient des plastrons. Plus spécialement pour les dragons, il était possible de trouver des parures pour les cornes ou des bracelets plus serrés pour entourer la queue.

La dragonne à la membrane d'or avait acheté quelques bijoux, rien de bien extravaguant toutefois. Sur son antérieur droit se trouvait deux bracelets dorés, n'arborant aucun motif particulier, l'un étant plus large que l'autre tandis que ce dernier ressemblait à des créoles, il était rond sans partie plate, et tous deux tintaient l'un contre l'autre. Elle s'était aussi laissée convaincre par l'argument du vendeur et par le prix et avaient acheté une fine parure pour ses cornes que le marchand lui avait fixé : sur chacune de ses cornes se trouvait un anneau, dorée bien évidement. La dragonne avait pu se payer ces quelques bijoux grâce à une petite bourse qu'elle avait « emprunté » à son cavalier, pas une très grosse somme non plus et puis, la plupart des marchands avaient tellement de concurrents que les prix pouvaient chuter drastiquement à coup de « ah, bon, j'ai vu la même chose moins cher là-bas ». Némésis l'avouait, ce n'était pas toujours vrai, mais c'était très bon pour avoir des prix plus que convenables !
Cependant, ce n'était pas dans les bijoux que l'or partait mais bel et bien dans la nourriture, quelquefois, de généreux marchands lui faisait goutter de la nourriture gratuitement, mais il devait sûrement y avoir un peu de commerce là-dedans : Némésis savourait tellement qu'elle incitait presque les autres clients à acheter ! Bien souvent, la jeune dragonne demandait à ce qu'on lui mette glace, chantilly ou caramel voire les trois en même temps -mais quelle gourmande!- sur le museau puis, elle se baladait quelques instants, souvent jusqu'au prochain étale de nourriture, avant de tout engloutir d'un coup de langue. Son cuir sur son museau avait pris une légère odeur de nourriture, alors, de temps en temps, elle demandait à tremper le bout du nez dans un seau d'eau afin de se débarbouiller puis elle repartait.

Les ruelles festives l'enjouaient, sa queue balayait de droite à gauche à la manière d'un chien, dans son regard dansait une lueur de joie mêlée à un peu d'effronterie, une effronterie amicale, joueuse peut-être et sur ses babines se dessinaient un grand sourire. Quand des enfants venaient la voir Némésis relevait l'arrière train, claquait l'air de sa queue et avançait ses pattes avants comme pour bondir. Elle effectuait quelques pas de droite à gauche, les enfants riais en essayant de l'attraper puis finalement la dragonne se laissait avoir et, comme pour s'avouer vaincue, elle se couchait au sol, et les laisser grimper sur son dos. Elle affectionnait particulièrement ses moments, elle qui n'avait, après tout, aucun ami dragon en Cylnaes, tous se trouvaient dans le désert et peu avaient fait le déplacement. Même son cousin, Welo, était finalement parti avec Holly, sa cavalière, dans une autre ville et sûrement ne se reverraient ils pas avant plusieurs siècles. Pourtant, même si Némésis était seule dans une ville qu'elle connaissait à peine, et seule parmi des groupes d'amis, des couples ou des familles, elle ne perdait pas le sourire. Certes, elle était tout de même un peu envieuse mais n'était pas jalouse, et elle se satisfaisait de ce qu'elle avait. Rien ne pouvait venir lui gâcher cette journée festif de toute manière !

Ainsi Némésis continuait son bout de chemin, elle regardait quelquefois des vêtements pour son cavalier, ou bien des bibelots ; par ailleurs, elle portait, grâce à des hanses faisant le tour de son dos et de son ventre, plusieurs petites sacoches qu'il lui était facile d'ouvrir avec le bout du nez. Dedans, elle pouvait les remplir de quelques livres, quelques objets qu'elle achetait par-ci par-là. L'une de ses sacoches lui permettaient aussi d'y ranger de la nourriture dure, qu'elle ne pouvait placer sur son museau, si bien que de temps en temps elle allait piquer quelques pâtisseries se trouvant dans le compartiment.
Pour elle, tout ne pouvait qu'aller mieux, mais soudain, la jeune dragonne ne fit pas attention à se heurta contre quelque chose de plus... froid, nettement plus froid. Elle secoua la tête, les yeux fermement clos, puis, quand elle rouvrit son grand regard émeraude, elle se rendit compte que le quelque chose était en réalité quelqu'un et qu'il s'agissait d'une personne qu'elle n'aurait préféré ne plus revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-troisieme-dragon.forumactif.com
 
Rien ne pouvait perturber cette journée... ou presque [[réponse scénario]]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci pour cette journée pic nic du 1er mai
» Pour ceux qui n'ont rien à foutre de leur journée
» un magnifique cours d'eau pour cette journée de soleil
» En cette journée de canicule (34° C)
» Ont était tu bien cette journée la ..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troisième Dragon :: Argeya Centre :: Alentours Cylnaes :: Cylnaes-
Sauter vers: