Une île qui vous surplombe depuis les cieux, où dragons, Hommes, bêtes fantastiques et technologies se côtoient, c'est cette île qui vous attend, cavalier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grandes organisations d'Argeya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crayon
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 23
Localisation : Sur mon arbre

Feuille de personnage
Points de vie:

MessageSujet: Grandes organisations d'Argeya   Sam 18 Mar - 22:00



Voici une liste non exhaustive des grandes organisations / structures présentes sur d'Argeya. Il s'agit d'organisations possédant une certaine réputation – voire renommée –  à travers l'île. La majorité des habitants connaissent au moins leur existence.



École militaire Asphodelus


Cette école est située à la capitale, Cylnaes, aux abords des quartiers chics vers le nord de la ville, non loin du quartier des affaires. Ce n'est pas l'unique école militaire de l'île – il y a Derwonn à Lor'danel et Yvelria à Colinwood – mais elle est celle possédant la meilleure réputation.

Elle est la plus ancienne – construite sous la règne de Cylnaes, elle a formé certains des plus grands militaires de l'Histoire. Sa structuration n'a que peu changé malgré le récent changement de règne.
Cette école n'est pas accessible à tous car elle est très sélective. L'entrée se fait sur dossier et sur entretiens, et les frais de scolarité ne sont pas négligeable. La formation dans cette école est particulièrement stricte et difficile, aussi bien physiquement que nerveusement, au point que l'école a mis au point un système de réorientation permettant aux aspirants qui le souhaite de continuer leur formation dans une autre école militaire sans devoir recommencer une année.

Cependant, si les frais sont élevés, c'est parce que l'école dispose de ses propres services pour ses aspirants : des chambres personnelles (et non des dortoirs comme dans les autres écoles militaires), un service de soin – physique et psychologique – performant, ainsi que ses propres cuisiniers pour des repas nourrissants et équilibré au réfectoire.

Les deux années de formations jonglent entre les entraînements physiques (généralement le matin) et les cours théoriques sur l'Histoire ainsi que l'organisation de l'armée (généralement l'après-midi). Les parcours sont cependant différents et peuvent être plus long selon les vœux des étudiants (différents s'ils veulent s'orienter vers une carrière de soldat, de juge ou d'enquêteur par exemple).



Bastion fort-de-fer


Chaque ville possède au moins deux prisons – une pour homme et une pour femme – mais cela ne les empêche pas d'envoyer certains criminels au Bastion fort-de-fer.

Il a été initialement construit au temps des Chronoseigneurs pour qu'ils y envoie leurs opposants – mais est aujourd'hui beaucoup plus grand. Et durant ces siècles, le nombre d'évasions réussies peut se compter sur les doigts d'une seule main (la plupart des rares fuyards étant rattrapés dans les 24h suivant leurs évasion).

Immense bâtiment entouré de hauts mur en acier massif, séparé de l'île principale, le Bastion accueille les pires criminels, ceux ayant prit la perpétuité et /ou ceux ayant commit plusieurs crimes impardonnables.

Le bâtiment possède plusieurs ailes (les hommes et les femmes sont séparés), qui ont des restrictions plus ou moins grande selon la peine écopée par le prisonnier. Le pire qu'un détenu puisse avoir, c'est être emprisonné dans l'aile sud, la plus contraignante de toutes – surveillance permanente, peu de sorties, pas de visites, etc.

Il y a aussi des mesures spéciales concernant les éventuels cavaliers et / ou prisonniers manipulant la magie, ainsi que des brouilleurs spéciaux rendant impossible toute communication avec l'extérieur – que ce soit par appareil électronique ou par télépathie. Le seul moyen de joindre l'extérieur est d'utiliser les radios spéciales de l'armée, surveillées par les gardiens.
Le bastion agit comme une autarcie, vivant grâce aux travail des détenus – les principales tâches comme le ménage ou la cuisine sont faites par les détenus. Toutes les informations sortant et entrant passent par la directrice, Maria T. Erford, surnommée la « Dame d'Acier ».

S'ils ne semblent pas avoir une vie trop difficile, il n'empêche que ce n'est pas non plus une promenade de santé. On suppose qu'un prisonnier se comportant correctement peut avoir une vie tout aussi correcte... mais ont dit aussi que le Bastion sait mater n'importe qui et que les gardiens sont des militaires spécialisés.



Académie Dragonvar


Il s'agit d'une grande école spécialisée dans la formation des cavaliers, et ouverte à tous. N'hésitez pas à aller lire le sujet dédié pour en savoir plus !



Grande bibliothèque de Colinwood


La bibliothèque de Colinwood, située en plein centre-ville, attire aussi bien les curieux que les habitués. L'architecture de ce bâtiment se rapproche plus d'une immense église occidentale terrestre, ce qui explique la curiosité des gens. On n'y trouve des vitraux impressionnants, toutes sortes de gargouilles de pierre et de fresques. Certains viennent simplement les admirer en tant que touristes. Un parc a d'ailleurs été aménagé tout autour pour les accueillir, et bien sur avec cela, toutes sortes de commerces – principalement des restaurants plutôt cher. En été, on peut souvent y voir des reconstitutions de batailles argeyiennes passées, car la bibliothèque est aussi une immense centre d'archives historiques.

La bibliothèque a vraisemblablement été construite sous le règne de Cylnaes, et est dirigée par trois conservateurs.

Elle est composée de deux parties : la vieille église, la plus visitée par le grand public et comportant avant tout des archives, des livres plus anciens, et la seconde aile, plus moderne, construite plus récemment derrière afin d'accueillir ceux voulant consulter les documents. Dans l'aile moderne, on n'y trouve aussi des ordinateurs reliés à des archives numériques consultables à tout moment, mais uniquement sur l'intranet de la bibliothèque. Cet endroit est particulièrement apprécié par les étudiants ou les chercheurs.



Banque centrale


Située dans le quartier des affaires de Cylnaes, au nord de la ville, la grande banque centrale est l'endroit où la trésorerie de la couronne est gérée. Inutile de préciser que ses coffres sont tout simplement imprenables.

Elle possède plusieurs ailes dans chacune des grandes villes, et gère le budget de l'État, en coopération étroite avec le Palais royale. Véritable armée de bureaux, le bâtiment est actif 24h sur 24, en particulier en ce moment : avec tous les changements apportés par le récent changement de règne en terme d'économie, aucun employé n'est laissé sans travail – d'ailleurs, la banque semble toujours en manque de personnel et il n'est pas rare qu'elle fasse passer des offres d'emploi.

Elle possède plusieurs services, certains dédiés uniquement à la gérance de l'État, d'autres pour les entreprises, et d'autres pour les particuliers – ce que l'on appelle le service d'administration de la banque centrale (ou SABC, c'est le lieu ou l'on va généralement pour tout ce qui touche aux questions d'argent, de subvention, allocations et autres pensions).

Ce service d'administration est réputé pour son opacité et sa complexité. Il a d'ailleurs fait l'objet d'un sketch plutôt célèbre d'un humoriste argeyien, qui se moquait des complications en terme de paperasse à fournir et de formulaire plus ou moins incompréhensibles, notamment par la phrase que l'on entendrait le plus lorsqu'on s'y rend : « il manque toujours un papier, revenez demain s'il vous plaît ». Cette phrase a été détournée un nombre incalculable de fois sur l'arpanet, au point d'en faire presque la devise officieuse de la banque centrale.
Et on peut apprécier l'humour du directeur de la banque, qui a fait graver cette phrase à l'entrée des portes principales. On peut maintenant la lire en toutes lettres lorsqu'on pénètre dans le bâtiment.



Palais Royal


Il s'agit simplement du siège du pouvoir. Situé à l'ouest de la capitale, sur une colline, il surplombe la ville. Au temps de Vulcain, une partie de ce bâtiment était utilisée comme administration général de l'armée du griffon, mais il a été complètement réaménagé et rénové lors de l'ascension au pouvoir de Vassilias.
On ne connaît pas exactement sa date de construction, mais on suppose qu'il date de la fin du règne de Cylnaes.
Aujourd'hui, il est majoritairement utilisé et comporte trois étages :

Au sommet se trouve les appartements privés du Roi. Nul autre que ce dernier ne peut y accéder – excepté les Gardes royaux qui possèdent une autorisation spéciale, mais uniquement sous ordre du roi en personne, ainsi que les domestiques personnels.

A l'étage en dessous se situe cette fois les appartements communs royaux : il s'agit de bureaux, salons et autres salles de réunion utilisées par le roi, ses conseillers et les membres du parlement pour travailler.

Encore en dessous, il y a ce qu'on appelle les « Grandes Instances », ce sont en réalité les salles officielles où se tiennent les grandes réunions du parlement, utilisées pour les prises de décisions ainsi que pour certaines grandes conférences de presse. Il y a aussi plusieurs bureaux où ils peuvent recevoir les Gouverneurs et autres personnalités politiques importantes.

Au rez-de-chaussé se trouve l'accueil général ainsi que d'autres bureaux administratif divers. À noter que pour accéder au Palais Royal, il faut posséder une accréditation spéciale, généralement donnée aux personnalité politiques tels les Gouverneurs et leurs adjoints.

Au même niveau se trouve les jardins royaux. Seuls les premiers jardins sont accessibles au public (bien qu'on n'y trouve surtout des riches et autres bourgeois qui viennent s'y promener). Ils sont parfaitement entretenu, on peut y admirer de grandes sculpture de buisson représentant divers animaux tels des lions, hippogriffes, taureaux et aigles. La totalité des jardins n'est ouverte que deux fois par an : lors de fête du solstice d'été et lors de la fête du nouvel an.

Au sous-sol du Palais – interdit d'accès – il y a des fondations, mais aussi d'anciennes prisons et autres couloirs, reste de l'ancienne époque. Ils ne sont plus utilisés aujourd'hui (bien qu'on raconte qu'ils sont à la disposition des Gardes Royaux).



Quartier général de l'armée


Il est situé à l'est de Cylnaes. Comme son nom l'indique, il s'agit des bâtiments mis à la disposition de l'armée. Il est facilement reconnaissable grâce à ses toits bleus.
Contrairement au Palais Royal, le quartier général est entouré d'autres constructions, principalement des habitations, car il est à l'intérieur de la ville. Il dispose cependant d'une large place permettant l'atterrissage et le décollage de dragons – des zones faites de sable pour ne pas avoir à reconstruire le béton à chaque fois qu'un dragon atterrit de manière un peu brutale.

La quartier général gère les différents casernes de la ville, ainsi que tout le travail administratif de l'armée, que ce soit les renvois, les monté en grade ou les recrutements – ayant un service pour chacun. À noter qu'il s'agit uniquement de bureaux de travail, aucun employé n'habite dans ce bâtiment.
Le quartier dispose d'un service spécial très performant dédié aux requêtes et aux demandes d'aides ou d'intervention – attention il ne s'agit pas d'interventions à l'intérieur de la ville (qui sont gérées par les casernes et leurs commandos d'intervention) mais bel et bien des demandes des villages plus éloignés s'ils ont des problèmes de monstres ou autres. Le service dispose d'un numéro spécial ainsi que d'un site arpanet dédié.

On trouve aussi dans le quartier les bureaux des grand généraux ainsi que des officiers supérieurs. Le quartier est aussi en relation étroite avec les écoles militaires, pour repérer au plus tôt les recrues prometteuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grandes organisations d'Argeya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sujet officiel] Les grandes sagas de l'automobile
» Grandes cannes à brochet
» Organisations futures
» Grandes marées 6 déc. 2010 - de Rimouski à Matane
» Paris-Nice à moto par la route des Grandes Alpes (4-8 juil)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troisième Dragon :: Tout savoir sur Argeya :: Présentation :: Organisation-
Sauter vers: